Comment aider son enfant pour choisir son orientation scolaire ?

Comment aider son enfant pour choisir son orientation scolaire ?

Ca y est, APB ouvre le 20 janvier ! Votre enfant s’inquiète ou au contraire prend le sujet à la légère, vous paniquez car vous voulez le meilleur pour lui.

Tout d’abord, revenons sur les bases qui vont vous permettre d’accompagner votre enfant efficacement.

1 – Tout comprendre sur Admission-Postbac.fr

Le jargon d’Admission Post Bac :

APB = Admissions Post Bac. C’est le portail de candidature dans le supérieur. Si votre enfant est lycéen en terminale ou étudiant qui se réoriente, il DOIT s’inscrire sur APB.

Voeux = formation dans laquelle votre enfant souhaite être admis. Il formule des voeux puis les hiérarchise sur la plate-forme www.admission-postbac.fr.

Est-ce que toutes les formations sont sur APB ?

Environ 85% des formations dans le supérieur sont affiliées à APB. Mais ce n’est pas systématiquement le cas. Quelles formations ne sont pas sur APB ?

Quelles sont les dates d’APB 2017 ?

En dehors de la complexité de l’usine à gaz, voici ce que vous devez retenir :

1 – INSCRIPTION APB
Votre enfant doit s’inscrire dès le 20 janvier et ce jusqu’au 20 mars. Chaque année, plus de 4000 élèves oublient de s’inscrire sur APB. Alors n’oubliez pas de vérifier que votre enfant est bien inscrit dès l’ouverture.

2 – SAISIE DES VOEUX
Une fois inscrit sur APB, votre enfant va devoir saisir ses voeux sur la plate-forme. N’oubliez pas de formation ! Le 20 mars à 18h01, il sera trop tard pour rajouter des possibilités.

Astuce d’un Coach en Orientation Scolaire FUTURNESS : saisissez toujours au moins un voeux non sélectif afin de garantir une admission. Cela n’engage en rien mais assure quelque chose.

3 – STRATEGIE DE HIERARCHISATION DES VOEUX APB

Vous avez jusqu’au 31 mai pour ordonner vos voeux. A savoir : il faut les ordonner par désir du jeune et par sélectivité. Par exemple : votre enfant souhaite rentrer chez TBS (Toulouse Business School), école privée sélective. Mais à ce stade il préfèrerait plutôt rentrer en IUT Tech de co, formation non sélective dispensée à l’université. Nous vous préconisons de classer quand même TBS en premier choix.

4 – DOSSIERS DE DANDIDATURES

Maintenant votre enfant est au clair sur les formations vers lesquelles il se dirige. C’est le moment de réussir l’admission ! Pour cela, il faut envoyer les dossiers de candidature en fonction des délais des établissements. Ils doivent tous vous donner une réponse avant le 13 juin.

Combien de voeux formuler sur APB ?

Vous pourrez formuler au plus 24 voeux, dont 12 maximum par type de formation.

Il existe 21 types de formations comme décrit dans le tableau ci-contre. Par exemple, vous pouvez inscrire au maximum 12 licences différentes ET études de santé (PACES). Si vous saisissez la PACES (si votre enfant vous dit « je veux faire des études de médecine) dans 4 villes différentes, cela équivaut à 4 voeux différents.

Idem pour les BTS. Le Brevet Technicien Supérieur est une formation référencée au RNCP qui est identique dans un établissement ou dans un autre. La différence réside dans l’environnement (lycée dans le public et école dans le privé) et la qualité des professeurs. En revanche le programme est identique. De cette manière si vous formulez le voeux d’un BTS de Communication à l’ISCOM (établissement privé) et dans un lycée, cela équivaut à deux voeux distincts.

Si vous voulez une version extrêmement complète du kit Admission-Postbac.fr, rendez-vous directement sur leur site internet.

ATTENTION : il existe de fausses copies d’Admission Post Bac. Vérifiez bien dans l’URL du site « admission-postbac.fr » lorsque vous saisissez vos identifiants que vous vous trouvez sur le bon portail.

Découvrez le tuto APB en vidéo de l’Etudiant sur toutes les astuces pour classer ses voeux sur Admission Post Bac :

     

Astuce : comment avoir ses résultats d’APB plus tôt ?

Soyez vigilants, de nombreux sites vous proposent cette information en avant première. C’est FAUX ! Ne saisissez, encore une fois, jamais vos identifiants en dehors de la plate-forme officielle.

Une petite astuce qui peut marcher (nous l’avons testé pour vous), c’est de contacter l’établissement avant la date décisive. En fonction de la personne sur laquelle vous tombez, vous pouvez avoir des informations (c’est rare mais ça marche). De la même manière, si vous êtes sur liste d’attente, quelques établissements vous fourniront votre place dans le classement. Ceci vous permet de savoir si cela vaut la peine ou non de mise sur le voeux en question.

2 – Aider son enfant à trouver sa voie

Pour réussir l’orientation scolaire de votre enfant, que ce soit au collège, au lycée ou même en tant qu’étudiant, il vous faut quelques astuces.

Les trois astuces pour aider son enfant à réussir son orientation scolaire

Premièrement, cette période va dépendre de la relation que vous avez avec votre enfant. Quoi qu’il en soit, décomplexez, vous êtes un bon parent, vous vous préoccupez de son orientation !

Deuxièmement, votre enfant aura tendance lorsque vous lui posez la question (touchy…) : « qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » à vous répondre, avec un peu de recul, « des études de droit » ou « je veux faire de la com ». Votre rôle n’est pas forcément de faire toutes les démarches pour lui et de le suivre à chaque étape. En revanche, lorsque vous entendez ce type de réponse, attention ! Les écoles privées du supérieur font briller des paillettes pour attirer les jeunes dans leurs établissements. En réalité, votre mission, si vous l’acceptez (j’en suis sûre), sera de l’aider à voir plus loin que les études. En effet, sa formation n’est pas une finalité mais un moyen d’atteindre le métier rêvé.

Troisièmement, vous n’êtes forcément pas neutre. Même avec toute la bonne volonté du monde, votre enfant va avoir besoin d’un avis extérieur pour l’aider à prendre sa décision. Il va avoir besoin de mieux se connaître, et de réfléchir avec quelqu’un pour trouver le bon projet.

Vers qui se tourner pour orienter son enfant ?

L’oncle Bob ? La voisine ? Un collègue ? Le CIO ? Evitez toute personne qui pourrait manquer d’objectivité dans son analyse. C’est un moment clef de la vie de votre enfant, assurez-vous de faire le bon choix. Un Coach en Orientation Scolaire pourra être un bon allier pour aider à passer cette étape importante. Mais il ne faut pas choisir n’importe qui ! Découvrez les pièges à éviter dans notre dossier spécial : comment choisir un Coach d’Orientation scolaire.

A tout moment, vous pouvez faire passer ce test gratuit et fiable d’orientation scolaire pour aider votre enfant à prendre son avenir en main.

Vous êtes à présent équipés pour aider votre enfant à trouver sa voie et réussir en beauté cette étape importante, bravo !