Les métiers qui recrutent : devenir rudologue

Les métiers qui recrutent : devenir rudologue

Les métiers qui recrutent : comment devenir Rudologue

Les Technologies, le numérique, l’écologie, le vieillissement de 
la population vont 
révolutionner le marché du travail. Beaucoup de métiers se ferment et de nouveaux métiers se font jour. Nous vous parlons aujourd’hui d’un nouveau métier qui manque cruellement de candidats : le Rudologue.

Cela vous dirait de devenir «rudologue» ? Non ? Eh bien, vous avez tort. Car ce métier devrait bientôt être l’un des plus porteurs du marché de l’emploi en France. Comme son nom ne l’indique pas, le rudologue est un spécialiste du traitement des déchets, capable de mettre au point des plans de recyclage ou de gérer la reconversion de sites pollués. Il va fournir des milliers d’emplois dans la prochaine décennie.

En synthèse, un Rudologue analyse la production des déchets et des nuisances qu’ils génèrent, et propose des solutions.

Quelles entreprises recherchent des Rudologues ?

Vous cherchez votre futur employeur ? Regardez du côté des organismes publics ou parapublics de protection de l’environnement ainsi que les collectivités territoriales. Les entreprises très polluantes ou productrices de déchets à risque recrutent également des Rudologues pour diminuer leur impact… et les taxes associées !

Ou découvrez le métier de testeur de jeux vidéos.

Quelles sont les missions d’un Rudologue ?

Le rudologue travaille sur le terrain, mais aussi en laboratoire. Sur le terrain, son activité peut comporter des déplacements et des astreintes, et il peut être exposé aux pollutions et aux nuisances écologiques. En laboratoire, ses horaires sont souvent réguliers, sauf en cas d’accident ou de catastrophe.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir Rudologue ?

Pour exercer ce métier, il faut avoir des compétences techniques et scientifiques pointues, mais aussi d’excellentes dispositions pour communiquer et convaincre.

Trouvez votre stage professionnel grâce à aux astuces données par un véritable recruteur : « Comment trouver un stage en entreprise dès la rentrée ?« .

Quelle Formation pour devenir Rudologue ?

Les BTS, BTSA  et DUT des domaines de la biologie, de la chimie, de la géologie, de l’environnement et de la maîtrise de l’eau conduisent à des postes de technicien supérieur.
Les licences professionnelles et les masters sont nombreux dans le domaine de l’environnement et de sa protection. Quelques exemples : Licences pro rudologie gestion et traitement et valorisation des déchets industriels (Toulouse 3)… Mais aussi des Masters géorisques.

Nombre de postes en 2013 : 900

Nombre de postes en 2025 : 5 000

Et vous, quel métier vous convient ? Passez le test d’orientation gratuit.