Que faire après une Terminale L ?

Que faire après une Terminale L ?

Terminale L : quelles possibilités ?

Vous êtes en terminale L ? Vous hésitez à opter pour la filière littéraire ? Vous ne savez pas comment construire votre projet d’avenir en fonction des choix qui vous sont offerts ? Découvrez l’ensemble de vos possibilités !

Le parcours de l’évidence ? Les universités.

Aujourd’hui, plus de 65% des bacheliers littéraires font le choix de l’université. Cette poursuite d’étude se place donc comme une évidence pour un grand nombre d’étudiants. Et bien que cette filière ne soit pas réduite uniquement à la littérature, aux langues ou aux sciences humaines, ces domaines sont généralement les plus prisés par les titulaires d’un baccalauréat L.

– Les lettres : les licences proposées dans cette voie sont relativement nombreuses. Entre les lettres classiques qui comprennent l’étude du latin, du grec ou encore des différentes langues et littérature produite depuis l’Antiquité. Ou les lettres modernes qui sont constituées des langues vivantes, de la littérature comparée ou encore de la littérature depuis ses origines jusqu’à nos jours. Ou encore les sciences du langage, les possibilités sont variées.
– Les langues : Ici, deux possibilités sont offertes. La licence Langues, Littératures et Civilisations Étrangères et Régionales (LLCER) qui est essentiellement conseillées pour les étudiants qui ont l’enseignement comme projet d’avenir. Ou la licence Langues Étrangères Appliquées (LEA) qui permet l’acquisition de connaissances en économie, droit et gestion tout en développant la maîtrise de deux langues.
– Les sciences humaines et sociales : si certaines options peuvent être considérées comme littéraires (histoire et philosophie, notamment), d’autres font plutôt appel aux compétences scientifiques (sociologie, géographie et aménagement, psychologie).

Pour les bacheliers qui seraient plutôt intéressés par les concours administratifs ou les métiers reliés au travail social, les licences des sciences de l’éducation sont la meilleure solution.

Le saviez-vous ? 1 jeune sur 3 se réoriente avant la fin de sa première année d’études. Découvrez pourquoi il faut faire appel à un Cabinet d’orientation scolaire pour sécuriser son choix.

Un choix en progression ? Les BTS et DUT

En BTS, vous pourrez trouver des spécialités particulièrement adaptées aux bacheliers possédant un profil littéraire, comme la communication, les langues ou encore la culture. Pour exemple, les BTS tourisme et communication sont particulièrement prisés.

Bien que ce choix soit moins fréquent avec ce profil, vous pouvez opter par les métiers de la photographie ou de l’audiovisuel. Les domaines comme l’hôtellerie et la restauration sont également une possibilité bien qu’il soit généralement nécessaire de suivre une mise à niveau afin d’acquérir l’enseignement spécifique obligatoire pour suivre efficacement ces formations.

Les DUT, généralement plus adaptés aux profils scientifiques, sont moins prisés par les bacheliers L. Ils peuvent toutefois vous permettre d’intégrer une école spécialisée (journalisme, communication, art…) ou une licence professionnelle. Il existe également des DUT carrières sociales et information-communication qui privilégie davantage les ressortissants littéraires dans leur recrutement.

Toujours plus de choix ? Les formations spécialisées !

Que ce soit en communication (pour les métiers de la presse, du marketing ou de la publicité) ou en journalisme, de nombreuses écoles proposent le recrutement en postbac directement sur concours ou sur dossier.

Bien que généralement techniques, les écoles d’audiovisuel sont également une solution pour vous. De même que les écoles d’art qui recrutent régulièrement des profils littéraires.

Si vous désirez intégrer un institut de formation en soins infirmiers ou une école d’orthophonistes, les formations paramédicales et sociales sont spécialement conçues pour vous !

Vous avez l’esprit de compétition ? Optez pour les prépas et Science po !

Particulièrement sélective, il sera bien souvent demandé aux bacheliers de décrocher une mention s’ils désirent décrocher une place en classe préparatoire commerciale ou littéraire. Les prépas « lettres » (A/L ou LSH) ou « lettres et sciences sociales » (khâgne et hypokhâgne) qui s’effectuent sur deux années permettent d’intégrer la plupart des Écoles Normales Supérieures (ENS) ainsi quand concours de langue étrangère (anglais) de Paris-Saclay.

Toutefois, ce n’est pas la seule issue. Via la Banque d’Épreuves Littéraires (BEL) il est possible d’accéder aux concours BCE, IEP, ECRICOME, ESIT, ESMAPP ou encore à des écoles comme l’École du Louvre ou l’Université Paris-Dauphine.

Vous pouvez également opter pour une classe préparatoire économique qui sont plutôt adaptés aux bacheliers L, possédant une spécialité en maths, et permettent de préparer les concours d’accès aux grandes écoles de commerce. Mais de nombreuses autres classes préparatoires sont disponibles pour vous permettre d’accéder aux concours offrant la possibilité de rejoindre d’autres filières comme le droit, le design, l’économie-gestion selon la section pour laquelle vous avez opté.

Pour vous aider dans ce choix cornélien, avez-vous pensé au Coaching Parcoursup ?