Comment réussir ses oraux de concours en appliquant ces 5 astuces :

Comment réussir ses oraux de concours en appliquant ces 5 astuces :

Vous avez réussi les épreuves écrites de votre concours d’entrée, maintenant vous devez vous présenter devant un jury afin de montrer votre motivation et votre envie d’intégrer cet établissement.

Astuce n°1 : Bien se connaître 
Les jurys attendent de découvrir la personne que vous êtes. C’est une première prise de contact entre un établissement et un individu qui est là pour se révéler. C’est pourquoi il est indispensable de connaître vos qualités et vos défauts, comment vous fonctionnez. Pour cela vous pouvez vous aider de tests psychométriques qui vont vous permettre de définir si vous avez les aptitudes nécessaires pour intégrer cette formation par exemple.

Astuce n°2 : Anticiper les questions 
Pour éviter une bonne suée lors de l’entretien : anticipez ! Mettez-vous dans la peau de l’examinateur et essayez de déterminer les questions qui pourraient vous être posées, comme par exemple :

pourquoi voulez-vous intégrer cette école ? 
quels sont vos qualités et vos défauts ? 
pourquoi vous et pas un autre candidat ? 
qu’avez-vous de plus que les autres? 
qu’attendez-vous de votre vie professionnelle ?

Il faut que vous connaissiez les cours et les parcours proposés, l’histoire de l’établissement, ses principes et ses valeurs, les chiffres-clés de l’école.Tenez-vous également au courant de l’actualité.

Astuce n°3 : S’entraîner mais pas trop 
Le secret de la réussite d’un entretien réside dans l’entraînement. La répétition de votre discours vous permet de vous sentir à l’aise tant sur le plan de la fluidité de la diction que sur le plan de la confiance en vous. Le fait de s’entraîner à voix haute, va vous permettre de maîtriser votre discours, de prendre confiance en vous, de positiver et donc de moins stresser. Encore mieux : filmez-vous. Vous pourrez ainsi voir vos tics de posture et d’élocution, afin de les corriger. En revanche ne vous entraînez pas trop non plus afin de ne pas tomber dans le piège du discours récité, qui manque de naturel.

Astuce n° 4 : Présenter un exposé structuré 
N’oubliez pas que le jury veut vous découvrir, donc réfléchissez aux raisons qui vous ont poussé à choisir cette formation, parlez de votre expérience, de vos choix de stages. Il faut également que vous mettiez en avant les aspects de votre vie, de votre personnalité qui font que vous êtes une personne originale. N’hésitez pas à utiliser des expressions comme : “j’ai eu l’opportunité de …” ou “c’était un challenge intéressant à relever…”. Votre discours doit être vivant, pour cela, employez des phrases courtes et précises. Le jury attend un exposé structuré par un plan annoncé de façon thématique plutôt que chronologique, qui va démontrer votre capacité d’analyse et de synthèse. 
Montrez aux examinateurs, que vous êtes la personne qui leur manque, appliquez le principe de l’elevator pitch. C’est le moment de vous vendre. Il ne faut pas perdre de vue que vous devez montrer que vous avez les compétences nécessaires pour intégrer cet établissement.

Astuce n° 5 : Soignez votre communication non verbale 
La maîtrise de la communication non verbale est une étape tout aussi importante que votre discours oral. Les premières secondes d’observation à votre arrivée seront déterminantes sur l’envie que le jury aura de vous connaître. Il va de soi, qu’une tenue sobre et classique est attendue : costume pour les hommes (la cravate n’est pas obligatoire) et jupe ou tailleur-pantalon avec chemisier pour les femmes.

Dès que vous mettez la main sur la poignée de la porte, pensez que vous êtes heureux d’être arrivé jusque-là, vous aurez ainsi une petite lueur gagnante dans les yeux et votre sourire va s’afficher automatiquement sur votre visage. Gardez ce sourire pour saluer le jury.

Pensez aux petites manies que vous avez repéré lorsque vous vous êtes filmé, telle que toucher ses cheveux, se tenir courbé ou se triturer les mains. Tenez-vous droit, ouvrez-vous et regardez l’examinateur lorsque vous parlez. 
Enfin n’ayez pas peur des silences, ne cherchez pas à tout prix à les combler. 
Ayez également à portée de main votre convocation et votre pièce d’identité lorsque vous entrerez dans la pièce d’examen, cela vous évitera un stress inutile.

Dernier petit conseil, le jury attend une question de votre part en fin d’entretien pour déterminer votre curiosité et terminer sur une véritable discussion.