Quel métier choisir dans la finance ?

Quel métier choisir dans la finance ?

Si vous êtes passionnés par les marchés financiers et que vous aimez les chiffres, les métiers de la finance pourraient vous intéresser. Finance de marché ou d’entreprise, découvrez ces spécialités.

La mondialisation, la dématérialisation et l’explosion des technologies financières, avec notamment l’expansion du secteur de la Fintech, font de la finance un secteur porteur avec de bonnes prévisions de recrutement. De nouveaux postes se créent notamment dans l’analyse de données et les systèmes d’information. On note dans ce secteur une « guerre des talents » avec des spécificités et des besoins de plus en plus forts. Un point qui impacte positivement les rémunérations avec des salaires débutant à 35 000 euros pour les jeunes diplômés. En 2019, le post-Brexit pourrait également créer un effet d’aubaine.

Université ou école privée : comment choisir ? Découvrez notre dossier spécial.

Quels sont les métiers de la finance de marché ?

La finance de marché regroupe l’ensemble des activités relatives au fonctionnement et aux opérations sur les marchés financiers.

Trader

C’est probablement l’emploi le plus recherché par les diplômés en finance. Vous avez peut-être l’image du trader criant : «achetez » ou « vendez » à tue-tête. En effet, les traders achètent et vendent des produits financiers tels que des actions, des obligations, des devises ou encore des matières premières pour le compte d’investisseurs. Ces investisseurs peuvent être des banques d’investissement, des grandes entreprises ou des particuliers fortunés.

Salaires des métiers de la finance

Le métier de trader est un métier de front office, c’est-à-dire qui se situe directement dans la salle des marchés où les décisions sont prises. Le métier demande une grande maîtrise de ses émotions afin de pouvoir prendre des décisions rapidement. Il est également essentiel de faire preuve d’une certaine confiance. Le trader travaille constamment sous pression. Ce métier demande également la maîtrise de deux voire de trois langues. Les traders travaillent en étroite collaboration avec des analystes financiers.

Analyste financier

Les analystes financiers utilisent leurs compétences analytiques et leurs connaissances financières pour analyser les marchés financiers et anticiper les mouvements. Les analystes financiers étudient les cours des différents actifs : les actions, les obligations, les matières premières et les devises. Leur objectif est de fournir des informations précises pour aider les banquiers, les investisseurs et les responsables financiers de sociétés lors d’acquisitions, de fusions, d’offres d’actions ou de restructuration d’entreprises.

Les analystes financiers élaborent des modèles financiers et effectuent des analyses quantitatives. Les analystes financiers produisent également des rapports détaillant leurs conclusions et présentent leurs analyses aux autres membres de l’équipe des services bancaires ou financiers afin de les aider à prendre des décisions clés. 
Le métier demande d’élaborer des modèles financiers complexes, de développer une solide compréhension de tous les domaines de coûts liés aux opérations de l’entreprise, ainsi que de sa stratégie globale. L’analyste financier doit également avoir une grande capacité de travail.

Gérant de portefeuille

Les gérants de portefeuille sont des professionnels de la finance qui gèrent des portefeuilles de placement. Selon le type de travail, un gestionnaire de portefeuille peut travailler pour un investisseur ou pour le compte d’une entreprise ou d’une institution financière de plus grande taille.

Le gérant de portefeuille doit maîtriser certaines notions de base. Il recherche l’actualité des marchés financiers et fait le point avec les analystes financiers pour discuter des implications de l’évolution du marché et en retirer des idées d’investissement. Les gestionnaires de portefeuille analysent ensuite ces informations pour prendre des décisions concernant les titres à acheter et à vendre.

Les gestionnaires de portefeuille doivent non seulement prendre des décisions en matière de placement, mais ils doivent également rencontrer les investisseurs pour leur expliquer leurs recherches, leur stratégie et les motifs de leurs décisions. Il doit également prêter attention aux investissements en portefeuille après leur réalisation et savoir quand détenir l’actif ou le vendre. Un certain nombre de compétences sont nécessaires pour réussir dans le secteur. 

Il est essentiel pour eux de savoir repérer les investissements potentiels, de savoir identifier les faiblesses des rapports d’analystes financiers et de savoir prendre les décisions en toute confiance.

Quels sont les métiers de la finance d’entreprise ?

La finance d’entreprise englobe les décisions qui impactent la finance d’une société afin d’atteindre les objectifs financiers de l’entreprise mais aussi de maximiser ses bénéfices.

Comptable

Le comptable a pour mission d’enregistrer les transactions commerciales et financières pour le compte d’une entreprise ou d’une organisation. Il rend compte de la performance de l’entreprise à la direction et publie des états financiers. Un comptable est amené à gérer différents types d’opérations telles que la gestion des factures et l’encaissement, la gestion des salaires et autres paiements relatifs à l’entreprise, la supervision des crédits et des débits de l’entreprise et la réalisation de rapports financiers. Il prépare le compte de résultat, le bilan annuel mais aussi des tableaux de bord présentant les résultats de l’entreprise et suivant certains indicateurs clés tels que la marge, le chiffre d’affaires et les coûts.

Le comptable doit également être impliqué dans le travail administratif de l’entreprise et gérer les impôts, les déclarations fiscales et autres taxes liées à l’activité de l’entreprise. Le comptable doit avoir certaines compétences et qualités requises pour pouvoir présenter de façon claire et détaillée ces éléments à l’équipe de management. Il doit également faire preuve d’une grande rigueur pour s’assurer de la fiabilité des informations qu’il transmet.

Planificateur financier

Le planificateur financier a pour mission de projeter un plan détaillant les décisions qu’une entreprise ou un particulier doit prendre pour atteindre un objectif financier à long terme. Cela peut aller du type d’assurance la plus appropriée à l’achat d’actions en passant par le type de placement financier. Le planificateur financier évalue les économies à réaliser, les investissements à faire mais aussi comment la façon dont l’économie peut influer sur un budget.

Le planificateur financier rassemble des informations et des états financiers et utilise des modèles ainsi que des logiciels lui permettant d’établir différents scénarios. Il peut ainsi identifier les décisions les plus judicieuses qui permettront à l’entreprise ou au particulier d’obtenir des résultats. Il peut également avoir à se projeter sur le très long terme, dans dix ou vingt ans et être capable d’apporter des éléments fiables. Le planificateur financier doit avoir une bonne connaissance des tendances des marchés pour conseiller au mieux ses clients sur la gestion de leurs finances. Ils doivent avoir une excellente maîtrise des chiffres et pouvoir appliquer les principes de comptabilité pour concevoir les plans les plus adaptés. Le planificateur financier doit savoir apporter un conseil objectif et renseigner au mieux les investisseurs sur les choix qui s’offrent à eux.

Contrôleur de gestion

L’une des principales fonctions du contrôleur de gestion est la préparation de rapports financiers qui résument ou prévoient la situation financière d’une entreprise. Les rapports du contrôleur de gestion sont préparés pour l’équipe de direction de l’entreprise. À certaines occasions, le contrôleur assiste également les auditeurs externes de l’entreprise lors de la préparation du rapport annuel. Le contrôleur de gestion supervise la comptabilité de l’entreprise et effectue les audits internes.

Le contrôleur de gestion peut également vérifier que les objectifs fixés sont en cours de réalisation et atteints au moment prévu. Son rôle permet à l’entreprise d’avoir un contrôle sur ses activités financières et d’être plus confiante vis-à-vis des prises de décisions futures.

Le contrôleur de gestion se doit également d’élucider les erreurs et d’identifier les zones à améliorer. Il a un rôle clé dans l’organisation puisqu’une irrégularité dans les finances d’une entreprise peut compromettre la réalisation de ses objectifs globaux et l’affaiblir par rapport à ses concurrents.